×

Les bienfaits du bercement, pas qu’une affaire d’enfant

Dans cet article :

  • Aide à dormir plus rapidement et plus profondément
  • Bienfaits sur l’insomnie et les troubles de l’humeur
  • Diminution des micro-réveils
  • Bienfaits sur la mémoire

Quiconque a fait une sieste dans un hamac ou endormi un bébé en le berçant sait combien le balancement favorise le sommeil. Des chercheurs universitaires de Genève et de Lausanne ont mené deux études qui montrent que des mouvements lents et répétés tout au long de la nuit module l'activité des ondes cérébrales et aide à renforcir la mémoire. De quoi donner l’envie de se bercer le plus souvent possible !

Dormir plus rapidement et plus profondément

 

baby sleeping

Si des scientifiques avaient déjà démontré que se bercer pendant une sieste de 45 minutes aide à s'endormir plus rapidement et à dormir plus profondément, on ne connaissait pas les effets de ce mouvement lent sur le cerveau. Les recherches tentaient d’élucider l'impact cérébral du bercement continu chez les souris et les hommes.

Avantages sur l’insomnie et les troubles de l’humeur

 

insomnia

Pour l’une des études, dont les conclusions ont été publiés dans la revue scientifique Current Biology, des souris ont été mises dans des cages berçantes. On voulait évaluer le temps qu’elles avaient besoin pour s’endormir et la qualité du sommeil. La découverte fut plutôt des bienfaits sur l’oreille interne, cette partie du système auditif responsable de l’équilibre. Le bercement provoque des oscillations apaisantes au niveau du cerveau qui, lui, envoie des ondes au circuit du sommeil. Ce stimulus serait bénéfique pour les personnes âgées atteintes de troubles du sommeil et de la mémoire et aiderait aussi à traiter les troubles de l'humeur et les problèmes d'insomnie. Selon le Centre de recherche CERVO, 10 et 20% de la population souffrirait d’insomnie chronique.

Moins de micro-réveils

 

dog sleeping

L’autre étude réalisée sur 18 jeunes adultes en bonne santé visait aussi à analyser la qualité du sommeil et le temps requis pour s’endormir. Les sujets ont passé une nuit sur un lit mobile et l'autre sur le même lit, mais en position immobile. Les observations étaient claires : en plus de plonger dans un sommeil profond rapidement et longtemps, il a été constaté que la nuit passée à se balancer comptait moins de micro-réveils, un élément fréquemment associé à une mauvaise qualité de sommeil.

Amélioration de la mémoire

 

hand in hand

Les 18 adultes ont aussi eu à faire un test de mémoire. Ils devaient apprendre des paires de mots le soir et s’en souvenir le lendemain matin au réveil. Là aussi, le bercement s’est avéré bénéfique, puisque les résultats des tests étaient hautement meilleurs après une nuit en mouvement qu'après une nuit immobile.

En résumé

 

woman relaxing in living room

Les avantages du bercement sont importants et touchent à un élément majeur de notre quotidien : le sommeil. Sachant que sa durée et sa qualité améliore le comportement, la mémoire et votre santé générale, mentale et physique, il est temps d’adopter de saines habitudes, comme un rituel de détente avant la nuit ou de courtes siestes dans une chaise berçante. Nul doute que pour plusieurs, c’est déjà dans les plans !

 

Sources

  • Rocking Promotes Sleep in Micethrough Rhythmic Stimulation of the Vestibular System, Current Biology, 4 février 2019
  • To sleep well, let yourself be rocked!, Université de Genève, 23 janvier 2019
  • Dormez avant de mourir, Le Soleil, 5 octobre 2017
  • cervo.ulaval.ca/fr/sommeil